Quelle formation financée par l’État ?

D’importants investissements sont attribués par l’État au FNE (Fonds National de l’Emploi) pour la formation. Son apport à ce dispositif pour l’année 2020 a été d’environ un milliard d’euros, avec l’objectif de favoriser la création d’emplois et de redynamiser l’économie. Vous êtes salarié en chômage partiel, nous vous informons sur la manière de bénéficier de ces aides de l’État pour vous former.

Qu’entend-on par FNE ?

Les salariés en chômage partiel peuvent désormais bénéficier d’un financement de leur formation sans avoir à débourser de leur poche ou à mobiliser leur CPF (Compte Personnel de Formation). Cela est possible avec le FNE-formation. Il s’agit d’un dispositif mis en place par l’État pour accompagner les entreprises dans la formation de leurs salariés, particulièrement au cours de périodes exceptionnelles et difficiles. 

De nombreux salariés en situation de chômage partiel ont déjà bénéficié des avantages de ce dispositif lors du premier confinement au printemps 2020. Ils ont ainsi pu développer de nouvelles compétences et améliorer leur employabilité. Bien que le FNE-Formation soit toujours d’actualité, certaines règles ont changé depuis le 1er novembre 2020.

Quelles sont les formations éligibles à ce dispositif ?

Ce dispositif de financement par l’État couvre un vaste ensemble de formations, dont celles enregistrées au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). Toutes ces formations sont certifiantes, ou diplômantes et visent à acquérir un socle de connaissances et compétences

En effet, quel que soit le secteur d’activité, il est important d’avoir un minimum de connaissances et compétences. D’où l’intérêt de ces formations qui vous permettent d’avoir un accès à l’emploi ainsi qu’à la formation professionnelle. Les formations linguistiques pour apprendre une langue étrangère, ou celles permettant la maîtrise de la langue française, ainsi que des connaissances de base en mathématiques ou en informatique en sont des exemples.

Hormis ces formations visant à acquérir de nouveaux bagages professionnels, la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est également un type de formation financée par l’État. La VAE permet d’obtenir les diplômes, titres ou certificats inscrits au RNCP. L’accompagnement à la VAE peut concerner toute personne justifiant d’au moins 3 ans d’expérience professionnelle en rapport direct avec la certification visée et éligible CPF.

Les formations citées ci-dessus peuvent être suivies en présentiel comme à distance. Mais dans les deux cas, quelle est la hauteur de la prise en charge financière ?

Quel est le montant du financement des formations des salariés en chômage partiel ?

Depuis le 1er novembre 2020, l’État finance les formations à hauteur de 70 % des frais pédagogiques. Ce financement du coût de la formation peut monter jusqu’à 80 % pour les salariés en chômage partiel de longue durée. 

Il est toutefois possible de vous faire financer intégralement la formation de votre choix grâce aux fonds privés des OPCO (Opérateur de Compétence). Les OPCO sont des organismes agréés par l’État, chargés de financer l’apprentissage.  Leur objectif est non seulement d’aider les branches professionnelles à construire leurs certifications, mais aussi de guider les PME à définir leurs besoins en formation.

Vérifier mes droits à la formation

Simulateur gratuit et sans engagement.
Données sécurisées.

Related Posts

Leave a Reply