Devenir comptable : fiche métier et guide complet

devenir comptable

Un comptable est le pilier d’une entreprise dès qu’il s’agit de compte, de fonds et de transaction financière. Peu importe la taille de l’entreprise ou son domaine d’activité, on ne peut se passer de ce professionnel. Si vous êtes réaliste, organisé, amoureux des chiffres et vous souhaitez faire partie des grandes enseignes ? Ce métier est peut-être fait pour vous. Zoom sur les différentes manières possibles pour devenir Comptable avec CPF France Formation.

Comprendre le métier de comptable

Avant de devenir comptable, il est important d’avoir certaines notions. Le comptable est celui chargé du tenu de la comptabilité des entreprises. Il s’occupe notamment des fonds rentrant et sortant du compte de l’enseigne. Il agit dans le monde du privé, mais il peut aussi être présent dans les établissements publics. Pour ce dernier, il prend l’appellation de comptable public. Il sera en charge des encaissements des recettes et des paiements des dettes. Pour revenir au métier de comptable en général, quelles sont réellement ses missions ? 

Comme mission principale, le comptable est tenu de suivre les mouvements de la caisse de l’entreprise. Dans ce cas, il relance les impayés pour accélérer le recouvrement, on l’appelle ici le comptable en recouvrement. De plus, il traite les factures des fournisseurs et des clients. Il est à la fois un comptable fournisseur et un comptable client. À part le suivi des flux financiers, le professionnel élabore les documents officiels. Il s’agit notamment du bilan comptable, des déclarations fiscales et sociales. Le comptable est aussi un des pionniers en matière de décision financière pour l’établissement… 

Les missions du Comptable varient d’une entreprise à une autre, mais celles évoquées sont les missions de base. En général, le comptable gère de nombreuses activités pendant la période fiscale. Cette dernière s’étale notamment au mois de janvier jusqu’à la fin du mois d’avril. Son rôle dépend en effet de la structure de l’entreprise et de la division des activités. 

En entreprise ou en profession libérale, la présence d’un comptable est capitale dès qu’il s’agit de manipulation de chiffres. Dans le cas d’une petite entreprise, le comptable est rattaché directement au dirigeant de l’enseigne. Il endosse alors diverses responsabilités. Il s’agit notamment de l’enregistrement des opérations comptables, la préparation de bilan annuel, la tenue des comptes de résultat, etc. 

Dans le cadre des établissements publics comme celui de l’armée, le comptable peut aussi œuvrer sous un statut de sous-officier. Dans ce cas, il a pour mission de gérer les budgets, les marchés publics et les financements dans le régiment. Le professionnel est aussi amené à être un agent de terrain pour un suivi budgétaire lors des opérations extérieures. 

Si le comptable exerce dans un cabinet d’expert-comptable, il est mis en relation directe avec les clients. Il assure le suivi fiscal, comptable et social tout en étant sous la responsabilité de l’expert-comptable. 

Devenir comptable : comment procéder ?

Pour devenir comptable, opter au départ pour un baccalauréat S, ES ou bac Sciences et Technologies du management et de la gestion. Il est à rappeler que tout comptable doit être agréé et inscrit à l’ordre des comptables rattaché à son lieu de domicile. Avant tout cela, découvrez ce qu’il faut faire pour avoir les compétences nécessaires pour remplir pleinement la fonction de comptable. 

Pour devenir comptable, il faut avoir un BTS-Comptabilité-gestion. Ce diplôme se prépare dans les établissements privés et les lycées. Il est possible d’alterner cette formation comptabilité en entreprise. Il existe aussi des alternatives en DUT GEA ou Gestion des Entreprises et des Administrations en choisissant l’option gestion comptable et financière. 

Vous pouvez également opter pour la Licence pro en métier de la Gestion et de la Comptabilité. Vous spécialiser en révision comptable ou responsable de portefeuille client d’expertise-comptable est aussi une possibilité. Pour aller plus loin dans ce métier, un Diplôme supérieur de Comptabilité et de Gestion ou DSCG seront nécessaires. Les universités publiques ou privées les dispensent d’ailleurs.

Les qualités requises pour devenir comptable

Pour devenir comptable, il faut disposer de diverses qualités et compétences. En se manipulant quotidiennement des chiffres, aucune erreur n’est tolérable. Il est à rappeler que c’est la responsabilité du comptable qui est engagée en premier en cas d’erreur matérielle sur les comptes. Voici quelques qualités essentielles que tout comptable doit avoir. 

Comme ce professionnel effectue des tâches en rapport avec les chiffres, les comptes, les transferts, il se doit d’être méthodique. Il doit être au top de sa performance quotidiennement. Un bon comptable aura toujours le réflexe d’avoir sa propre méthode de travail que ce soit sur papier ou sur les supports numériques. Ce métier appelle énormément aussi à la rigueur intellectuelle. Pour ce faire, il doit être constamment à jour concernant les connaissances juridiques, sociales et fiscales. 

Un comptable ne se cloître pas tout simplement dans son bureau pour traiter les chiffres. En fonction de ses missions changeantes, il est tenu d’acquérir une certaine aisance relationnelle. En effet, en traitant quotidiennement avec les salariés et les clients, le comptable est comme un intermédiaire entre la relation humaine et les chiffres. Il doit alors disposer du sens de la diplomatie et du tact. Reproché souvent d’être froid et mécanique, un comptable doit être celui qui saura maitriser ce sens du contact. Cette qualité relationnelle pourra l’aider certainement à se hisser dans sa carrière professionnelle. 

Les outils à connaitre pour maitriser la comptabilité

On ne peut pas parler du comptable, sans mentionner ses différents outils numériques plus ou moins sophistiqués les uns que les autres. Afin de garantir la sérénité financière des entreprises ou des cabinets, tout comptable se doit de les connaître parfaitement. Cette révolution numérique contribue principalement à la facilitation du métier de comptable. Voici quelques exemples de logiciel de base qu’un comptable digne de ce nom est censé maîtriser. 

1. Sage

Sage ne cesse de faciliter l’expérience numérique des comptables. Désormais, l’éditeur Sage compte trois logiciels fonctionnels. Il s’agit de Sage Business Cloud Compta and Facturation, Sage 50 Cloud Ciel et Sage 100Cloud Comptabilité. Ces programmes sont destinés à différentes structures. Par exemple, le Sage Business Cloud Compta s’adresse aux petites et moyennes entreprises et les start-ups. Autrement dit, les fonctionnalités qui y sont présentes sont assez limitées pour des opérations simples. Concernant les autres types, vous pouvez trouver des fonctions standard et premium. Par ailleurs, le logiciel est maintenant disponible sur tablettes et smartphones.

2. Quadratus

Quadratus est la référence dans la gestion commerciale, sociale, relation client et comptable. L’outil est très prisé dans les cabinets comptables et les entreprises œuvrant pour le transport. Grâce à son interface intuitive et flexible, il facilite les tâches des comptables. À son actif, on compte 4 500 cabinets comptables et 26 000 entreprises. Afin de tirer au maximum le potentiel du logiciel, des formations personnalisées et collectives peuvent être suivies. Elles sont organisées à distance sur le site officiel de Quadratus. Les comptables pourront bénéficier des reportings et de tous les outils de gestion comptable nécessaires. 

3. Quickbooks

Simple et innovant, les comptables peuvent prendre leur aise avec Quickbooks. Il est possible de gérer en un seul clic les facturations ainsi que les impayés. Tout cela se fait avec un système de relance intégrée. Son tableau de bord intuitif assure la réalisation des reportings en temps réel. Pour toutes les différentes structures, il est possible d’avoir des formules adaptées à chaque besoin. Les petites entreprises, les commerçants et les agences sont sollicités à prendre la formule Essentials, par exemple. 

métier comptable

Qu’en est-il de l’évolution professionnelle d’un comptable?

Il est tout à fait possible de devenir comptable indépendant. Toutefois, cela n’est pas envisageable avec un diplôme en dessous du niveau expert-comptable. D’un autre côté, avec l’accumulation des années d’expérience, un comptable peut se hisser au rang de chef comptable. En exerçant des formations professionnelles au cours de sa carrière, le professionnel peut devenir un contrôleur de gestion ou un contrôleur financier. Être un comptable taxateur dans une étude notariale est aussi envisageable. Si vous êtes au sommet de votre carrière, vous pouvez devenir un directeur comptable et financier. 

Pour ce qui est du comptable public, il est possible d’évoluer en tant que contrôleur des finances publiques. Pour celui qui exerce dans les cabinets comptables, vous pouvez aspirer à devenir un chef de mission. Votre évolution dépend généralement de votre année d’expérience dans ce domaine. 

Quelle est la rémunération d’un comptable ? 

Devenir comptable a ses avantages, surtout en termes de salaire. La rémunération d’un comptable varie en fonction de ses niveaux d’expériences, de sa formation, et de sa situation géographique. En effet, un comptable dans les zones enclavées ne gagne pas comme un comptable en ville œuvrant dans les grandes enseignes. Ce professionnel gagne entre 1 600 et 3 500 euros bruts par mois.

Dans la capitale française, par exemple, un comptable senior peut gagner 25 000 à 35 000 euros par an. Toutefois, un expert-comptable peut toucher dans les 45 000 euros et 90 000 euros par an. Pour ce métier, la hausse des salaires est inévitable puisque les experts-comptables ne sont pas nombreux. 

Vérifier mes droits à la formation

Simulateur gratuit et sans engagement.
Données sécurisées.

Related Posts

Leave a Reply